Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul. (Montaigne)

La monarchie est britannique, les toilettes sont turques. (le blogueur sacré)

Or la récifroque, oups : réciproque, est à moitié vraie : « Les toilettes (à 100 000 €) sont britanniques », pourrait-on dire. Et en ces temps de crise, il est de bon ton de redorer l’image de la monarchie par son fondement.

C’est donc tout naturellement que les parlementaires anglo-saxons y sont allés de leur consentement dispendieux en votant pour la rénovation des « deux toilettes utilisées par les membres de la Chambre des Lords et leurs invités » (in www.ledauphine.com) et ce, pour 120 000 livres sterling seulement. Car la fesse parlementaire est fragile. La moyenne d’âge des usagers le justifie pleinement.

TRÔNE BRITANNIQUE dans C'est mieux ailleurs papier-toilette-livre-sterling1Image :http://thefabweb.com

Alors que la perfide Albion s’enfonce inexorablement dans la crise économique, le prix du séant des parlementaires britanniques irrite plus d’une paire de fesses du citoyen lambda.

Une paire de toilettes ou l’amélioration du pouvoir d’achat ? Le choix est fait.