Violente, l’américaine Carolee Bildsten à l’égard du policier venu l’informer à son domicile de notes de restaurant qu’elle n’aurait pas payées ? La victime en est encore tout ébranlée.

Accusée d’ »agression aggravée« , elle ne jugea cependant pas nécessaire d’assister au procès qui la met en cause, initialement prévu le jeudi 24 décembre dernier à Lake County (USA). Celui-ci est reporté au 27 janvier prochain, suite à la déclaration un brin provocatrice de son avocate affirmant « [n'avoir] aucune information sur ses allers et venues« .

courgette01.jpgLe rapport de police décrit assez précisément l’arme avec laquelle notre quinquagénaire dévoyée chargea le représentant de la loi : « un dispositif rigide de plaisir féminin« , ne trouvant visiblement rien d’autre de plus contondant dans le tiroir de la commode de son domicile.

Les temps changent, les armes aussi.

Photo : allégorie de sextoy, http://www.kay-illustrateur.com/

Sources : http://www.20minutes.fr/